Prévisions 2017

 

Prévisions

2015


 
 

PLUTON TRANSITE LE SIGNE DU CAPRICORNE

DE 2008 À 2024

Un article de JM Valmont rédigé fin 2009

 

 

 

Le 28 janvier 2008, Pluton pénètre pour la première fois dans le signe

du Capricorne. Il y restera jusqu'au 14 juin 2008.

 

Du 15 juin au 26 novembre, il rétrograde dans le signe du Sagittaire.

 

A partir du 27 novembre 2008, Pluton entre à nouveau dans le signe du Capricorne.

Il y restera jusqu'au 20 novembre 2024.

 

Cet événement est exceptionnel. Puisque son dernier passage en Capricorne

date d'il y a ... deux-cent quarante ans.

LE CAPRICORNE : VECTEUR MAJEUR DE LA POLITIQUE MONDIALE

 

Avec l'entrée de Pluton dans le signe du Capricorne pour seize années, la situation politique des différentes nations de la planète s'en trouvera profondément modifiée. Que ce soit aux Etats-Unis, au Moyen-Orient (Irak, Égypte, pays du magreb, Iran, Syrie etc.) en Russie, en Chine. Mais également en Europe (France-Italie-Belgique, Espagne etc).

 

Le Capricorne et son maître planétaire, Saturne, n'ont ni l'un ni l'autre la réputation de se contenter de compromis. En effet, ce signe de terre pragmatique place la moralité et l'intégrité au premier rang. Et sur le plan symbolique, Saturne est le vecteur de la politique.

 

A quoi peut-on s'attendre ?

 

 

Les gouvernements actuels ou futurs qui continueront à exercer le pouvoir sur base d'objectifs personnels (domination, discrimination, enrichissement ) risquent de connaître des revers de fortune.

 

En effet, la politique devrait être exercée par des êtres sages et exprimentés. C'est une question de temps et de patience. Qu'elles soient de gauche ou de droite, les collectivités vont pousser leurs dirigeants à davantage de transparence.

 

Les citoyens de plus en plus conscients de leurs droits vont s'organiser et élire des dirigeants plus respectueux du bien de tous. Moins de phrases creuses, moins de belles promesses, moins de demi-mesures.

 

L'ANCIENNE IDÉOLOGIE DE PLUTON EN SAGITTAIRE (1995-2008)

Finis les visions à court terme, la démesure, le gaspillage, le borderline, le « no limit » ! Durant l'ère de Pluton en Sagittaire (1995-2008), la conception du bonheur pour beaucoup consistait à pouvoir tout se permettre et surtout à ne manquer de rien.

 

Citons les principaux critères de réussite sociale : un bon mariage, des enfants épanouis, un salaire confortable, des loisirs garantis et bien sûr, une santé éclatante. Contraintes : adhérer aux critères du groupe social  ; rentrer dans le rang ; se formater.

 

Pluton en Sagittaire a laissé s'installer une idéologie dangereuse : celle de la surconsommation à outrance, du bonheur en kit pour tous, des privilèges de plus en plus nombreux pour les plus malins ou les mieux nantis etc.

 

Le mythe du héros ou de l'héroïne sociale à qui tout réussi est un leurre, une dangereuse illusion. Beaucoup sont tombés de haut.

 

 

 

Derrière le masque social perpétuellement amical, débonnaire, auto satisfait, que de désillusions cachées ! Qui n'a pas souffert de cette idéologie stéréotypée ?

 

La solitude, l'échec, le manque d'argent, de partenaire ou d'enfants, la vieillesse, les problèmes de poids ou de santé n'ont-ils pas engendré la honte de ne pas correspondre à la «norme» ?

 

L'influence de Pluton en Capricorne va permettre de revenir à davantage d'authenticité et de réalisme. Après tout, la condition d'être humain, si elle est souvent passionnante, exige aussi qu'on en accepte ses limites. Qui dit vie dit également : expériences, frustrations, leçons, errances et défis.

Durant le long cycle de Pluton en Capricorne, les hommes et les femmes du monde entier vont se rapprocher davantage de « tout ce qui a fait ses preuves ».

 

Demain les hommes et les femmes d'expérience, les aînés, les patriarches et les Sages seront enfin écoutés et leurs conseils seront mieux suivis.

 

L'influence de PLUTON

dans le signe du CAPRICORNE durant seize ans.

 

Quels seront nos objectifs, en tant qu'individus ?

 

•  Construire le futur sur des bases réalistes.

•  Elaborer des buts et des projets à long terme.

•  Les structures doivent être solides et résister à l'usure du temps

.•  Apprendre le respect de la nature et de son environnement.

•  Redéfinir le rôle et la fonction dévolue à chaque l'individu au sein de la société.

•  Défis  : l'individu n'a ni à céder sa place ni à s'en laisser écarter. Pas plus qu'il ne pourra usurper la place d'un autre.

•  Valeurs à incarner  : honnêteté, rigueur, constance, maturité et discipline notamment en matière de finances publiques et de marchés.

•  Intérêt pour l'Histoire, les traditions, les fondements de la société.

•  Développer une philosophie de vie saine, empreinte de sagesse... et d'humour ! Mise en pratique et défense de véritables valeurs morales.

•  Renoncer au superflu. Discerner l'essentiel

.•  Accepter les limites inhérentes à la condition d'être humain tout en essayant de se réaliser de manière créative. Gérer les frustrations avec bon sens et intelligence.

•  Apprendre les leçons de la vie. Tirer des enseignements de ses expériences positives autant que de ses erreurs.

•  Se rapprocher de sa nature profonde et l'incarner. Mûrir, grandir, s'élever.

•  Apprivoiser la solitude.

LA FRANCE : UNE NOUVELLE ÈRE EN POLITIQUE 

 

 

Qu'on l'apprécie ou qu'on le déteste, il faut bien admettre que l'arrivée de Nicolas Sarkozy à l'Elysée marque déjà une véritable rupture avec la politique de ses prédécesseurs Chirac ou Mitterrand.

 

Le personnage a été élu sur un programme musclé, sans langue de bois, ponctué de grandes remises en question des comportements et habitudes.

 

 

C'est pour son courage et son franc parlé que les Français l'ont élu à une très forte majorité.

Tant que le Président accomplira les réformes indispensables qu'il a promises, tant qu'il se battra pour garantir l'honneur, l'égalité et la liberté dans son pays, il se portera haut dans les sondages.

 

Mais qu'il en revienne aux belles paroles ou au manque de discernement de ses prédécesseurs et il ne sera plus réélu. On connait la suite...

 

LA BELGIQUE , PAYS DU SURRÉALISME

 

Gustaf Wappers : Episode des Journées de Septembre 1830 sur la Place de l'Hôtel de Ville à Bruxelles - 1835 - Bruxelles, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

 

 

Observons ce qui se passe en Belgique : la divergence entre Flamands et Francophones augure d'une vaste réforme de l'Etat et de ses institutions. Les deux communautés ne se comprennent plus. Le séparatisme ou l'état confédéral, souhaité hier par le Nord du pays, est aujourd'hui clairement revendiqué.

 

Durant des mois, les partis francophones chargés de former un gouvernement, ont fait la sourde oreille, répétant à longueur de communiqués et de journaux télévisés qu'ils ne comptaient nullement discuter de la réforme de l'état Belge. Qu'ils n'étaient demandeurs de rien.

 

À ce jour, les mêmes déplorent la situation de blocage et réalisent enfin que les traditionnels compromis «  à la belge » ne résisteront plus longtemps. On doit bien se faire à l'idée : une nouvelle Belgique entre en chantier.

 

Face aux noeuds inextricables de la politique belge, Pluton en Capricorne va entamer son processus de rénovation. Il va sans doute inciter chaque clan concerné à éclaircir sa position : l'identité culturelle et idéologique des Flamands et des Francophones s'affirme de plus en plus dans la confrontation plutôt que dans l'échange.

 

Le conflit peut-il déboucher sur un dialogue fructueux ?

 

Les limites des uns et des autres apparaissent. Le sentiment d'être « mal aimé » par l'autre communauté fait ressortir les frustrations.

 

Si chaque entité se sent respectée, la cohabitation reste envisageable. Comme dans un couple, il faudrait un médiateur talentueux pour retrouver la motivation et l'affection qui soude les deux parties.

 

D'un côté, l'orgueilleux Capricorne pousse chacun à se replier sur ses terres. D'où ces querelles et ces joutes oratoires de politiciens offensés. De l'autre, le sage, symbolisé par le même signe, avance prudemment, sans rien précipiter. Il sait soupeser chaque possibilité et en mesurer les conséquences.

 

Il préfère prendre le temps nécessaire pour finaliser des décisions dont dépend l'avenir d'une nation. Son sens de la stratégie allié à la maturité pèsera certainement dans la balance diplomatique.

 

N'oublions pas que la devise du pays est « l'union fait la force. » Gageons que le bon sens Capricornien l'emportera sur les excès et dérives Sagittairiennes.

 

 

 

 

LES TEMPS CHANGENT EN AMÉRIQUE

(inspiré de l'article de Jean-Paul Marthoz, Directeur de "Enjeux Internationaux)

 

 

 

 

Les valeurs de l'Amérique de Georges Bush Jr sont périmées, rejetées. La déroute des Républicains en novembre 2008 et l'arrivée d'un président noir à la Maison Blanche va accélérer le processus entamé par Pluton en Capricorne.

 

La première grande crise économique du XXI° siècle marque déjà bel et bien l'empreinte du Capricorne. Cette puissante et magnifique Nation doit retrouver son honneur. Redevenir un rêve pour tous les immigrants de la planète. Comment ? Par la restauration de la paix et de la loyauté de ses institutions.

 

Sans oublier son implication dans la lutte contre le réchauffement climatique dont il est l'un des principaux responsables.

 

Actuellement, un quart des électeurs américains, en âge de voter, fait partie de la génération des 18-30 ans.

 

En 2016, ils constitueront un tiers de l'électorat US.« Ces chiffres donnent d'ailleurs des migraines aux pontes du Parti républicain. Car tout semble indiquer que les paroles prophétiques de la chanson de Bob Dylan (troubadour protestataire des années 60 ), «  Cause the times they are a-changin  » vont se traduite dans la réalité :

 

Messieurs les députés, écoutez maintenant.

Si vous n'avancez pas, vous serez dépassés.

Sur vos routes anciennes, les pavés sont usés.

Car le monde et les temps changent.

 

 

Quelles leçons Pluton en Capricorne va-t-il transmettre aux dirigeants américains ?

•  La fin de l'anticipation des conflits dans le monde ou de leur exportation ?

 

•  Le rééquilibrage de l'ordre mondial ? L'arrêt d'une mondialisation à outrance ?

 

•  La ratification des grands pactes écologiques pour la sauvegarde de la planète ?

 

•  L'avènement d'une politique réaliste aux plus défavorisés ? En attendant que Pluton arrive à assainir les divers pouvoirs politiques mondiaux, on peut s'attendre à quelques procès et scandales retentissants à charge de ceux qui auront persisté à s'empêtrer dans leurs mensonges et manipulations.

 

Toutes les administrations, les sénats, les systèmes congressistes et parlementaires de par le monde vont être amenés à faire preuve de davantage de discernement. Les rapports entre le pouvoir et les citoyens vont changer. Les régimes dictatoriaux ou totalitaires vont se fissurer. Les grands Tribunaux internationaux comme celui de La Haye verront leurs pouvoirs s'étendre. Une époque se termine, une autre commence : plus responsable, plus constructive, plus juste. On ne peut que s'en réjouir.

 

 

LA CRISE FINANCIÈRE - LES BANQUES EN DÉROUTE

 

 

 

Le Président des Etats-Unis, Thomas Jefferson, écrivait en 1802 :

 

"I believe that banking institutions are more dangerous to our liberties than standing armies.   If the  American people ever allow private banks to control the issue of  their currency, first by inflation, then by deflation, the banks and  corporations that will grow up around the banks will deprive the  people of all property until their children wake-up homeless on the  continent their fathers conquered."


TRADUCTION : Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques  priveront les gens de  toute possession, d'abord par l'inflation, ensuite par la récession,  jusqu'au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis".

PREMIER SIGNAL FORT QUE NOUS ENVOIE PLUTON.

 

Crise financière mondiale sans précédent. Les banques sont en déroute. Les Bourses de la planète ne savent plus à quel saint se vouer. La confiance des consommateurs est ébranlée. C'est la fin d'une époque, la fin de l'argent facile.

 

Pluton va exiger davantage de rigueur et de bon sens. Une crise économique s'annonce. Est-ce un mal en soi ?

 

Pas vraiment! Son principal mérite sera de remettre de l'ordre dans le marasme actuel, de revenir à des valeurs plus sûres et plus saines. L'écologie tant décriée va devenir l'une des plus grandes sources de richesses de demain. Recyclage, voitures propres, économies vertes et durables seront les objectifs de ce cycle .

 

TANDIS QUE PLUTON TRANSITE LE SIGNE DU CAPRICORNE EN COMPAGNIE DE JUPITER,
SATURNE ENTRE DANS LE SIGNE DE LA VIERGE

AVEC LA VIERGE ET LE CAPRICORNE, NOUS AURONS INTÉRÊT

À JOUER CARTES SUR TABLE

 

TROIS PLANÈTES DANS TROIS SIGNES DE TERRE

 

Au cours de l'année 2008, trois planètes, au parcours plutôt lent, auront, de concert, changé de signe zodiacal. Il y a longtemps que notre planète n'a plus connu une configuration planétaire aussi marquée par l'élément terre que celle qui s'annonce.

 

Explication : Ainsi Jupiter quitte désormais le signe du Sagittaire pour occuper celui du Capricorne et ce pour les douze prochains mois. Saturne dit adieu au Lion et entre dans la Vierge pour les deux années à venir.

 

Mais le fait le plus marquant consiste à voir Pluton quitter définitivement le Sagittaire pour entrer également dans le signe du Capricorne. De par la longueur de son transit (il y restera jusqu'en 2024), il marquera durablement une génération toute entière.

 

Trois planètes importantes dans trois signes de terre !

 

LES GRANDS DÉFIS QUI NOUS ATTENDENT À PARTIR DE 2009

 

Ensemble, elles vont, de manière certaine, jouer un rôle capital dans les grands défis qui nous attendent sur les plans sociaux, financiers, économiques et politiques. De ce fait, elles apparaissent comme les acteurs incontournables de notre vie quotidienne en 2009 et au-delà.

 

Défi économique

 

Défi financier

 

Vierge et Capricorne ! Bigre ! Deux signes bien sérieux et sévères. A première vue, peu enclins, à verser dans la légèreté et la rigolade. Mais par contre particulièrement efficaces et raisonnables.

 

Ces formidables énergies planétaires qui, peu à peu, convergent les unes vers les autres, promettent des temps de réflexion, d'austérité et de rigueur. Mais aussi de recherche de grandeur (d'âme) et de retour vers plus de sens moral. Ce qui, en ces temps troublés, où l'argent et le pouvoir font loi, seront les bienvenus.

 

Si les douze signes du zodiaque sont tous concernés, certains le seront davantage. Il s'agit, bien entendu, des enfants nés sous les signes de la Vierge et du Capricorne.

 

Ceux-ci feront bien de se remettre en question. Les ascendants Vierge et Capricorne aussi. Ceux qui ont Mercure dans le signe de la Vierge ou ceux qui ont Saturne dans le signe du Capricorne.

 

Mais également les Béliers et les Balances ayant atteint en 2009 la tranche des 36-38 ans. Dans une moindre mesure et de manière plus générale, les Poissons, les Gémeaux et les Sagittaires.

 

Du 3 septembre 2007 au 21 juillet 2010, Saturne transitera le signe de la Vierge 

 

Sur le plan international, la période qui s'annonce augure déjà les nombreux défis et prises de conscience qui attendent nos sociétés pour le XXI° siècle : nécessité de respecter l'environnement et ses ressources naturelles ; réduction drastique de la pollution ; régularisation des besoins énergétiques ; diversification des moyens pour développer les énergies alternatives ; limitation ou interdiction des cultures OGM ; développement du commerce équitable et de l'agriculture bio.

 

Défi politique

 

Le monde devra faire preuve de courage et de responsabilité. On peut dès à présent s'en rendre compte aujourd'hui grâce au mouvement altermondialiste qui regroupe déjà entre 15 et 25% de la population des états.

 

Sur le plan individuel, ceux qui auront placé la raison et l'ordre, l'effort et la rigueur, l'économie et la prudence au centre de leurs préoccupations s'en sortiront plus avantageusement que les autres.

 

Défi énergétique

 

L'IMMOBILIER : CONSEIL D'AMI

 

 

Avec Pluton dans le signe du Capricorne, achetez vite, même petit, même vétuste.

 

Pour vous faire une place sur le marché immobilier en Belgique, entrez-y le plus tôt possible. Par la porte ou par la fenêtre, mais entrez...

 

Car louer revient, justement, à "jeter l'argent par les fenêtres", dit-on depuis longtemps en Belgique, , ce pays qui est passé de 65% à 72% de propriétaires entre 1996 et 2006.

 

À l'inverse, se constituer un capital brique, si modeste soit-il, dès l'entrée dans l'âge adulte, permettra, plus tard, de lever de nouveaux fonds pour l'achat d'un logement plus adapté.

 

 

 

Les prix ne chuteront jamais vraiment. Peu de risque, donc, de voir votre capital dévalué.

 

D'après les observateurs, le changement de mentalité est d'ailleurs en train de s'opérer.

 

Aujourd'hui, les jeunes, notamment, sont prêts à acheter un studio à rénover, quitte à redécorer, à refaire la cuisine ou la salle de bains quelques années plus tard.

 

Ce sera ensuite l'achat d'un appartement, ou éventuellement d'une maison. Le propriétaire belge est devenu plus mobile. Il y a dix ans, un logement restait 30 ans entre les mêmes mains. Aujourd'hui, cette moyenne descendue à 13 ans.

 

À vous de voir. Vous êtes prévenus

 

 

 

L I S E Z ÉGALEMENT :
LE CYCLE DE SATURNE EN VIERGE