Prévisions 2017

 

Prévisions

2015


 
 

De janvier 2010 à octobre 2012

SATURNE TRANSITERA LE SIGNE DE LA BALANCE

LES GRANDES PRIORITES DU CYCLE
DE SATURNE EN BALANCE

Balance en 2010

 

Sur le plan relationnel, le signe de la Balance symbolise le duo, le couple ainsi que la relation avec l’autre.

 

Durant ce cycle de deux ans et demi, nous mettrons l’accent sur les relations : quels sont les besoins de chacun ? Sont-ils compatibles ? Pouvons-nous procéder à des ajustements ?

 

En classe avec Saturne – le Grand Architecte – nous apprendrons à concevoir la relation sur le modèle d'une construction.

Demandons-nous ce que nous espérons et attendons de cette relation ? Précisons nos critères :

 

Solidité – Confiance – complicité – maturité – engagement – intelligence – sensualité – tendresse – présence – complémentarité – humour – sécurité – fiabilité – partage – légèreté – dépaysement – échanges – originalité – amitié – sincérité ?

Est-ce réaliste ?

 

Vérifions avec l’autre partie si elle se montre en accord avec notre projet ?

Observons le comportement (non-verbal) de l'autre. Que recherche-t-il  ? Qu’espère-t-il  ? Que nous apprennent les attitudes de son corps?

Au-delà des mots, qu’exprime-t-il par ses actes ?

 

Vérifions que nos projets, croyances et espérances sont en accord avec la réalité. Que de malentendus quand on n’est pas sur « la même longueur d’ondes » !

 

Je me fie à mon ressenti. J’observe que les actes sont en adéquation avec les mots. Sinon : prudence !

 

Le sens du dialogue

 

La Balance dispose d'une grande faculté d’écoute. Il est capable de se mettre à la place de l’autre, d'enfiler ses baskets ou ses mocassins.

 

D'envisager deux points de vue : le sien et celui de l’autre.

 

C’est à la fois une qualité… et une faiblesse. Car, comment se positionner quand on se soucie trop de l’autre ?

Je m’affirme. Je me positionne.

Le sens de la négociation

 

Lorsque les intérêts mutuels se retrouvent au centre du jeu, le signe de la Balance fait aussitôt preuve de diplomatie.

 

Sous son influence, la plupart des conflits sont évités, des compromis sont négociés et des arrangements trouvés – parfois au détriment de l’individualité.

 

L’enjeu : trouver le juste milieu entre mon intérêt et celui de l’autre.

Saturne ou l'acceptation des limites de la relation

saturne en balance

 

Saturne symbolise le cadre, les limites. On ne peut pas espérer tout obtenir d’une seule et même personne. A force d’attendre un geste ou une attention qui ne vient pas, on s’oublie. Or, nourrir la relation avec soi-même est essentiel.

 

Comment puis-je obtenir ce que je désire ? La clé : me tourner vers plusieurs sources.

 

Le respect de soi

 

S’aimer, c’est avant tout se respecter. Et aussi, reconnaître ses propres limites ! Etre vrai, authentique. Arrêter de jouer un rôle. De faire le chien savant pour grappiller un peu d’amour.

 

« Je t’aime si… ».

 

Au nom de l’amour et de l’amitié, on en demande des sacrifices parfois !

 

Qui, mieux que moi, peut m’aimer ? Je deviens mon meilleur ami, ma meilleure amie.

 

Développer l’autonomie

 

Avoir besoin des autres pour combler nos manques nous rend fragiles et dépendants.
Même s’il est vrai que l’être humain a besoin de contacts, il peut aussi se suffire à lui-même… et être très heureux.

 

Je peux combler mes désirs en prenant soin de moi.

 

La solitude

 

Elle est inévitable : on passe tous et toutes par des périodes de solitude. Même à deux, en famille, avec des amis, il arrive que l’on se sente seul… et même très seul.

 

Comment gérer cette solitude ?

 

Apprenons à apprécier notre propre compagnie. Et surtout, à nous façonner un environnement douillet et chaleureux.

Si vous avez le blues chaque fois que vous franchissez votre seuil, c’est qu’il y a un problème. Même un petit espace peut être rempli de vibrations positives. Quand vous ouvrez la porte, entrez dans votre univers : un cocon accueillant qui reflète vos sentiments bienveillants envers vous-même.

 

Préparez-vous de petites attentions : garnissez vos armoires de délicieuses réserves, entourez-vous de sources lumineuses agréables, rendez chaque pièce confortable jusque dans les moindres détails. Et surtout, créez des « petits coins » où vous ressourcer : un bon fauteuil, une salle de bain reposante, une cuisine où il fait bon vivre. Bref : saupoudrez du charme partout dans votre intérieur…

 

Vous mangez seul ? Chaque repas est une fête. Un repas concocté par vous pris sur une jolie table, en face d’une belle vue vous nourrira et vous réconfortera.


Si c’est au-dessus de vos forces, il existe des traiteurs ou des restaurants de quartier qui mitonnent de délicieux plats du jour pour une somme très raisonnable.

 

S’il est vrai que la solitude peut devenir une alliée, elle peut aussi s’avérer pesante. Sortez de l’isolement. Inscrivez-vous à des cours, des activités où vous rencontrez des personnes sur la même longueur d’ondes que vous. Mais n’attendez pas trop des autres… ou vous vous sentirez toujours seul.

 

 

Je me chéris comme je voudrais l’être.

 

Blocages, frustrations et insatisfactions

 

Saturne symbolise aussi les limites. Celles-ci sont parfois aliénantes. Ne dépassons pas nos forces, n’acceptons rien d’inacceptable.
Prenez conscience de ce qui ne va pas. De ce qui est lourd, frustrant, injuste.

 

Nommez-le.

 

Puis, trouvez une solution pour alléger le fardeau.
Parfois, demander de l’aide ou déléguer vous fera gagner du temps.

 

J’évalue les limites que je me suis fixées. Sont-elles justes pour moi ? Si oui, je respecte mes limites.

Soyez bienveillant envers vous-même

 

Le célibat – et, en général, le fait d’être différent des autres - est souvent vécu comme un échec. Dans nos sociétés, l’image du bonheur parfait, très stéréotypée, correspond à des critères idéalisés… et souvent inhumains !


Dès qu’on ne possède pas un des éléments censés nous épanouir dans la vie, nous nous sentons exclus, malheureux, voire honteux.

 

Pourquoi ne pas assumer et même aimer cette phase de notre vie que nous n’avons pas choisie ? Le regard que nous portons sur nous-mêmes peut être… tendre et humain. Vivons l’imprévu comme une aventure ou une création.

 

Qu’est ce qui me rend heureux ?

 

A deux

 

L’union romantique est une invention occidentale récente, le saviez-vous ? A peine trois cents ans. Beaucoup de personnes entretiennent des idées totalement fausses au sujet du couple ! Les hommes et les femmes visent parfois un idéal de partenaire qui n’existe que dans les contes de fées ou dans les mondes virtuels.


En réalité, le couple est une construction. Une création. Une entreprise même !
Assurez-vous que votre vision des hommes et des femmes corresponde à la réalité. Ajustez-la au besoin
.

 

 

 

Vous avez peut-être besoin de mieux connaître le sexe opposé. Rien de tel que de se faire des copains et des amis pour faire connaissance et mieux se comprendre !

 

Ne confondez pas amour et désir. Etre amoureux, c’est désirer l’autre. Cet état de fusion gomme la réalité. Attendez de retrouver votre objectivité avant de vous lancer « pour la vie » !

 

Ne mélangez pas séduire et aimer. Il/elle vous fait du charme ? C’est peut-être flatteur et agréable… mais que cela cache-t-il ? Un besoin de plaire, de conquérir, d’avoir du pouvoir ? Ou une envie sincère de mieux vous connaître ?

 

Lorsque l’état amoureux est passé, on voit l’autre tel qu’il est vraiment. Avec ses qualités… et ses faiblesses. Sont-elles compatibles avec les vôtres ?

 

Avant de vous engager – et d’engager vos sentiments – accordez-vous du temps.

 

Je m’engage vis-à-vis de moi-même.

 

 

Ca passe… ou ça casse.

 

« Une rupture est acceptable si l’on se respecte ». Sinon, c’est l’enfer.

 

« Ensemble… c’est tout»

 

Dans le roman d’Anna Gavalda, les personnages comblent leur solitude en se reliant les uns aux autres… tout simplement. Le couple peut être un remède contre la solitude mais il n’est pas le seul viatique. D’ailleurs, il ne suffit pas de claquer dans ses doigts pour trouver son âme-sœur.


L’être humain a besoin de contacts avec ses semblables. Pourquoi se priver des joies du partage et de la complicité ?

Je m’ouvre à toutes les façons d’être heureux.

 

En duo

 

Vous vivez en couple ? Cette période de deux ans et demi sera très intéressante pour accorder vos violons, dépoussiérer votre ménage et revoir les termes du contrat.


Si Saturne tend à la stabilité, le signe de la Balance explore l’harmonie.
Cela passera par le dialogue et la recherche d’équilibre.


Trouver un juste milieu entre donner et recevoir, écouter et s’exprimer, être seul et être ensemble, se consacrer à son monde à soi et investir dans « nous deux ».

Je me respecte et je respecte l’autre.

*

Justice

 

Oui, le signe de la Balance symbolise la justice. Comment trancher avec objectivité ? Etre équitable ?

 

MARTINE ELEONOR